Flux RSS d'astronomie

News IRFU

Les news IRFU

Colloque "Climat et énergie : agir pour un développement durable" le 3 mars 2020 de 9h00 à 12h00, à l'INSTN

L’INSTN organise le colloque "Climat et énergie : agir pour un développement durable" à destination des étudiants, des doctorants et des jeunes ingénieurs. Il aura lieu dans l’amphithéâtre de l’INSTN, le mardi 3 mars 2020 de 9h00 à 12h00. Uniquement sur inscription, ce colloque laissera une part très importante aux discussions. Cet événement, qui s’inscrit dans le cadre des évolutions du positionnement stratégique de l’INSTN, se tient sous l’égide des 7es Journées nationales de l’ingénieur (JNI) organisées par l’association des ingénieurs et scientifiques de France (IESF). En 2020, les JNI se déroulent à l’occasion du premier World Engineering Day (WED) célébré par l’Unesco, et à l'initiative de la Fédération mondiale des organisations d'ingénieurs (FMOI). Elles sont sous le haut patronage d’Emmanuel Macron, Président de la République, sur le thème "Agir pour le développement durable". Programme Ouverture par Patrick Landais, Haut-Commissaire à l'énergie atomique Le réchauffement climatique par Valérie Masson Delmotte, climatologue, co-présidente du G1 du Giec Énergie et humanité par Roland Lehoucq, astrophysicien, enseignant à SciencesPo Quelle transition énergétique ? par Philippe Stohr, ingénieur et Directeur des énergies du CEA   Entrée libre mais inscription obligatoire via CE LIEN  

Ingénieur électronicien généraliste H/F 2020-12119 DRF-IRFU-DEDIP/LISETA

Contrat CDI Intitulé de l'offre DRF/IRFU/DEDIP CDI Ingénieur électronicien généraliste  H/F Statut du poste Cadre Description de l'offre Le poste consiste à prendre en charge tout ou partie de l’activité « électronique » d’un projet expérimental dédié à la recherche en physique fondamentale, et piloté scientifiquement par les physiciens demandeurs. Cette activité inclut toutes les phases de développement de ce type de projet, de la pré-étude à l’installation sur site. Une part importante de cette activité s’applique à des dispositifs cryogéniques destinés à la lecture de détecteurs refroidis à très basse température. Ceux-ci impliquent l’utilisation de technologies spécifiques et imposent des contraintes de mise en oeuvre et de test particulières, qui doivent être prises en compte dès la phase de conception, et qui peuvent amener au développement de solutions spécifiques dans le domaine de l’intégration. Au fur et à mesure de l’expérience accumulée, le titulaire doit acquérir peu à peu une grande autonomie et être source de proposition, ce qui peut l’amener à terme à initier lui même certaines études et développements. Le poste inclut les activités suivantes : - Étude et conception de cartes et de systèmes électroniques (châssis, baies équipées) pour la mise en forme et l’acquisition des signaux issus des détecteurs d’expériences de physique, et pour les services associés (alimentation, contrôle, commande). - Conception de systèmes électroniques de test et de caractérisation (bancs), et développement des fonctions logicielles ou micro-logicielles liées. - Mise en fabrication et suivi de production des éléments développés. - Assemblage, test, caractérisation et validation du système électronique. - Installation sur site et maintenance (missions possible en France ou à l’étranger). Profil du candidat Ingénieur électronicien généraliste avec un goût prononcé pour la mise en oeuvre expérimentale. Courte expérience professionnelle préalable souhaitable. Une expérience antérieure dans la mise en oeuvre de systèmes cryogéniques serait très appréciée. Critères candidat Anglais courant. Formation recommandée Ingénieur Généraliste Disponibilité du poste 01/04/2020  

Technicien supérieur systèmes haute fréquence H/F 2020-12066 DRF-IRFU-GANIL

Contrat CDI Intitulé de l'offre DRF/IRFU/GANIL CDI Technicien supérieur systèmes haute fréquence H/F Statut du poste Non Cadre Description de l'offre Le technicien supérieur sera en charge de l’exploitation technique des systèmes haute fréquence du GANIL, tant pour la partie cyclotrons que pour l’accélérateur linéaire SPIRAL2. Il participera à toutes les activités du groupe : développement, rénovations, maintenances, astreintes : Activités : - Participer aux activités de développement, de mise au point et de maintenance dU groupe équipements faisceau, pour la partie hautes fréquences, sur les accélérateurs du GANIL- - Rédiger les documentations techniques et utiliser le système de gestion documentaire - Appliquer les règles d’assurance qualité - Prendre en charge la responsabilité d’équipements - Assurer la maintenance d’une partie du parc d’équipements du groupe, en utilisant l’outil de gestion de la maintenance du GANIL - Participer aux astreintes techniques du groupe - Participer à des groupes de travail thématiques transverses Profil du candidat Vous êtes titulaire d'un Bac + 2 ; +3 dans le domaine de l'électronique analogique et numérique. Vous avez une expérience en exploitation de systèmes haute fréquence (HF), Si possible, expérience de travail dans le domaine des accélérateurs de particules Vous avez de bonnes connaissances théorique et pratique des systèmes haute fréquence, tant pour la partie « signal » que pour la partie puissance, de méthodes d'assurance qualité. Vous avez la Volonté d'acquérir une connaissance approfondie de chacun de équipements du parc HF du GANIL. Vous maitrisez l'anglais technique, oral, écrit, et vous êtes en capacité de lire et rédiger des documents techniques. Vous avez le sens de l'organisation, sens du terrain, de la réactivité, de la rigueur/respect des règles, le sens du relationnel, l'esprit d'équipe, de l'autonomie. Vous êtes apte à travailler dans un environnement difficile (bruit, accessibilité), apte au travail en zone réglementée au sens de la radioprotection et volontaire pour assurer des astreintes (nuits et weekend). Critères candidat Langues Anglais (Notions) Formation recommandée Bac +2, Bac + 3 en électronique analogique et numérique. Disponibilité du poste 02/03/2020  

Vidéo de la conférence Cyclope

Des galaxies ont été retrouvées sans vie, « froides », constituées uniquement de petites étoiles. L’enquête, menée par des astrophysiciens, a conclu à un décès il y a 8 à 10 milliards d’années. Qui sont les coupables ? Les trous noirs, accusés par les modélisations réalisées à l’aide de supercalculateurs ? Mais quel est le rôle des autres acteurs obscurs de l’univers, matière noire, énergie noire ? Et qu’en est-il des « galaxies noires » récemment découvertes ? Les astrophysiciens ne cessent de traquer le côté obscur de l’Univers. Une traque de longue date qui stimule les scientifiques, qui cherchent à comprendre la dynamique de l’Univers entre amas de galaxies et vides immenses. Avec : David Elbaz, Directeur de recherche à l’Institut de recherche sur les lois fondamentales de l’Univers au CEA.

CDI Ingénieur Exploitation systèmes cryogéniques H/F 2020-12063 DRF/IRFU/GANIL

Contrat  CDI Intitulé de l'offre DRF/IRFU/GANIL Ingénieur Exploitation systèmes cryogéniques H/F Statut du poste Cadre Description de l'offre Le responsable d'exploitation des installations cryogéniques SPIRAL 2 organise coordonne et participe aux opérations d’exploitation et de maintenance des deux installations cryogéniques SPIRAL2 (LINAC et S3), y compris en astreinte. Il planifie les différentes opérations, répartit les missions entre le personnel affecté à la maintenance et à l’exploitation. Il assure le suivi des documents d’exploitations (procédures de démarrage, de réglage, de contrôle ; fichiers de paramètres). En cas de panne, il pilote les analyses et prend les décisions techniques en vue de régler les problèmes. En période d’arrêt, il planifie et organise la maintenance des installations. Il tient également à jour le plan de maintenance de l’installation, définissant (en lien avec l’expert cryogénie du laboratoire) les évolutions nécessaires à la fiabilisation et à l’amélioration des performances des systèmes cryogéniques. Il organise la mise en oeuvre de ces évolutions. Il est également le responsable des équipements sous pression (ESP) liés aux installations cryogéniques ; il assure les contrôles réglementaires périodiques. Pour effectuer ces différentes missions, il s’appuie sur les techniciens du groupe affectés à la maintenance et à l’exploitation, qu’il supervise fonctionnellement, et sur des contrats de sous-traitance pour les opérations de maintenance, d’évolution ou de contrôle. Il est responsable de la mise en place et du suivi de ces contrats de sous-traitance. Il participe également aux activités de R&D cryogénique, en soutien de l’expert cryogénie du laboratoire. Profil du candidat Titulaire d'un diplôme d'ingénieur, de préférence dans le domaine de la maintenance industrielle ou du génie thermique. Vous avez de bonnes connaissances en maintenance industrielle, génie thermique, des connaissances générales en sciences : physique, thermodynamique, mécanique, électricité Des connaissances et une expérience en cryogénie seraient appréciées. Vous avez une bonne maîtrise des contraintes technologiques (automatique, mécanique, électricité, machines tournantes, électrotechniques), et des compétences en gestion de données informatisées et connaissances des principaux logiciels de gestion de maintenance et tableurs, complétées par des notions en programmation (Python…) Vous maitrisez la langue anglaise, et vous êtes en capacité de lire et rédiger des documents techniques. Vous avez le sens de l'organisation, sens du terrain, aptitude au management, réactivité, rigueur/respect des règles, sens du relationnel, sens de l'analyse, sens de la synthèse, esprit d'équipe, sens des responsabilités, autonomie, gestion du stress.   Critères candidat   Formation Langue Anglais (Courant) Formation recommandée Diplôme d'ingénieur dans le domaine de la maintenance industrielle ou du génie thermique     Disponibilité du poste 02/03/2020  

CDI Technicien supérieur mécanicien monteur/fabrication mécanique H/F 2020-12065 DRF/IRFU/GANIL

Contrat CDI Intitulé de l'offre DRF/IRFU/GANIL Technicien supérieur mécanicien monteur/fabrication mécanique H/F Statut du poste Non Cadre Description de l'offre Dans le cadre de projets de recherche, et des activités de l'atelier du groupe mécanique de la Division Opérations et Développement du GANIL, le profil recherché est un technicien supérieur en réalisation mécanique (tournage-fraisage) avec compétences sur machines conventionnelles, et sur machines numériques. Il aura pour mission de réaliser, d’après des plans de fabrication, des pièces d’ensembles mécaniques, et de participer à leur intégration au sein des accélérateurs, des lignes faisceaux et des dispositifs expérimentaux du laboratoire. Ses principales activités seront : - Réaliser des pièces, ou ensemble de pièces mécaniques, sur machines-outils de tournage et fraisage à commandes conventionnelles et numériques ; - Élaborer des gammes d’usinage et de contrôle permettant de garantir la bonne réalisation des pièces ou ensembles confiés ; - Effectuer des contrôles métrologiques simples sur colonne de mesure, et autres moyens de contrôle ; - Collaborer à la conception d’ensembles mécaniques avec le bureau d’études pour intégrer les contraintes de fabrication ; - Assurer le suivi des machines-outils (entretien, évolution, maintenance), dont il aura la responsabilité et gérer l’approvisionnement des outillages ; - Participer à des tâches de montage à blanc en atelier des pièces et ensemble de pièces réalisées, et à des tâches d’installation sur site en soutien à l’équipe de montage ; - Appliquer et faire respecter les règles de sécurité dans l'utilisation du parc machines. Profil du candidat Titulaire Bac+2 orienté fabrication mécanique. Une expérience d'au moins 5 ans en usinages mécaniques conventionnels et numériques serait appréciée. Vous avez une connaissance approfondie des techniques d'usinage sur machines-outils conventionnelles et numériques, et des techniques de fabrication mécanique en général, une connaissance approfondie des normes en matière de mécanique générale (tolérances, ajustements, métrologie, dessin industriel…), connaissance générale des méthodes et techniques de contrôles dimensionnels et géométriques, connaissance des règles et procédures relatives à une démarche qualité. Vous avez une bonne maîtrise de la programmation sur poste FAO, vous savez élaborer une gamme de fabrication et de contrôle, vous maitrisez la lecture de plans mécaniques et la cotation fonctionnelle, vous maitrisez les techniques de contrôle dimensionnel, vous savez rédiger des procédures, des rapports de contrôles et d'assemblage, appliquer et faire respecter les règles de sécurité dans l'utilisation d'un parc machine, appliquer les règles et procédures liées à un plan d'Assurance Qualité, ainsi que les règles d'hygiène et de sécurité, assurer une veille technologique relative aux moyens de production en fabrication mécanique. Des connaissances en technique du vide et sur les accélérateurs seraient un plus. Vous êtes autonome, organisé, rigoureux, curieux et ouvert techniquement.   Critères candidat   Formation Langue Anglais (Notions) Formation recommandée BTS orienté fabrication mécanique     Disponibilité du poste 02/03/2020      

Conférence de Roland Lehoucq : "Peut-on parler de physique grâce à la fiction ?" le 10 mars 2020

Dans le cadre de son assemblée générale, la section locale Paris-Sud de la Société Française de Physique vous propose une conférence exceptionnelle: le mardi 10 mars 2020 dès 12h30 Bâtiment H-Bar (625), Amphi A1,  Université Paris-Saclay  Entrée gratuite, sur inscription Les œuvres de science-fiction regorgent de références aux sciences et aux techniques. Je montrerai que les films de SF sont de bons prétextes pour aborder les connaissances scientifiques en réveillant la curiosité, en développant l’esprit critique et la capacité à analyser un problème et, surtout, en s’amusant avec les sciences. Cette démarche sera largement illustrée par des exemples tirés de la fameuse saga cinématographique Star Wars, du blockbuster Avatar ou des films de super-héros. Qu'est-ce que la Force qu'utilisent les chevaliers Jedi ? Ou se trouve la planète Pandora ? D'où vient la force de Superman ? De façon assez étonnante, ce questionnement transforme le spectateur en un "chercheur" qui mène l'enquête et dont la démarche intellectuelle se rapproche de celle d'un scientifique…

La Semaine du cerveau 2020 à NeuroSpin du 16/03/2020 au 20/03/2020

Organisée chaque année au mois de mars depuis 1998 au niveau international, la Semaine du Cerveau a pour but de sensibiliser le grand public à l'importance des recherches dans le domaine des neurosciences. Depuis 2013, NeuroSpin participe activement à la Semaine du Cerveau et est devenu un lieu phare au sein du campus Paris-Saclay. La 22e édition de la semaine du cerveau (16-22 mars 2020) sera placée sous le haut patronage de Mme Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Les conférences, libres d'accès dans la limite des places disponibles auront lieu dans l'amphithéâtre de NeuroSpin de 12h30 à 13h30 (à l'exception du lundi 16 mars : 12h00-13h30) Le programme

P2I: Newsletter n° 1 (2020)

Je vous adresse le numéro 1 (2020) de la lettre d’information du département P2I de l’Université Paris-Saclay. Vous pouvez la retrouver également sur le site Extranet de Paris-Saclay (l’onglet Recherche, P2I). Si vous avez des nouvelles que vous souhaiter faire apparaître dans cette lettre merci de contacter Barbara Sulignano. De la part de P2I, je vous souhaite bonne lecture.    

Conférence en Normandie : "La Force du côté obscur de l'Univers existe-t-elle ?" le jeudi 20 février 2020

Une conférence organisée par la section Normandie de la SFP et donnée par Beyhan BASTIN (GANIL) au nom de la collaboration New JEDI Rendez-vous le jeudi 20 février 2020  Amphi D - UFR Sciences Et Techniques du Madrillet - Université de Rouen. Entrée libre. Notre univers est composé essentiellement d’énergie noire et de matière noire, à des pourcentages estimés à 69% et 26% respectivement, déduits à partir des mesures du fond diffus cosmologique et conformément aux prédictions de Jim Peebles (prix Nobel de Physique 2019). A ce jour, aucune expérience n’a permis de mettre en évidence les particules qui composent les secteurs noirs de l’univers. Plusieurs expériences au monde, dont le projet New JEDI, sont à la recherche de l’existence ou non d’une nouvelle particule, dite boson, qui permettrait l’interaction entre la matière ordinaire (celle qui nous compose, mais aussi les étoiles, les planètes, les gas interstellaires…) et les secteurs noirs de l’univers. S’ils existent, ces bosons agiraient ainsi comme les messagers d’une nouvelle force de l’univers, qui nous lie à son côté obscur… Durant la conférence, nous aborderons les questions suivantes : Qu’est-ce qu’une force ? Quelles sont les forces de la nature que nous connaissons actuellement ? De quoi est composé l’Univers ? Comment le côté obscur de l’Univers a été mis en évidence ? De quoi est composée la matière noire ? ...enfin la force du côté obscure existe-t’-elle ? Peut-on prouver son existence expérimentalement ? Qu’est-ce que le projet New JEDI ? Téléchargez l'affiche

Revenir