Flux RSS d'astronomie

News DAp

Les news DAp

Prêt, partez ! Euclid commence son étude de l'Univers sombre

ESA - Euclid’s wide and deep surveys ESA/Euclid/Euclid Consortium/NASA/Planck Collaboration/A. Mellinger – Acknowledgment: Jean-Charles Cuillandre, João Dinis and Euclid Consortium Survey Group, CC BY-SA 3.0 IGO Le 14 février, Euclid a officiellement entamé son étude dans la direction des constellations du Burin et du Peintre dans l'hémisphère sud. Au cours de l'année à venir, Euclid couvrira environ 15 % de son étude. Les premières données de cosmologie seront publiées à l'été 2025, suivies par une publication de données sur les observations en champ profond au printemps 2025.    Animation représentant le survol cosmologique de Euclid, le plus grand jamais réalisée dans le visible et le proche infrarouge. Pendant six ans, Euclid balayera ainsi plus d'un tiers du ciel représentées ici par les différentes nuances de gris/bleu. Les zones non couvertes sont dissimulées principalement par la Voie lactée et la lumière émise par le système solaire. Crédit : ESA/Euclid/Consortium Euclid   Lancé le 1er juillet 2023, le télescope spatial de l'ESA, Euclid, débute son exploration de l'Univers sombre. Au cours des six prochaines années, Euclid cartographiera plus d'un tiers du ciel, observant des milliards de galaxies sur 10 milliards d'années d'histoire cosmique, afin d'étudier leur répartition et leur forme, et de fournir une vue en 3D de la distribution de la matière noire dans notre Univers et l’énergie sombre. Euclid est conçu pour être l'un des télescopes les plus précis et stables jamais construits, avec un champ de vue énorme, l'équivalent de 3 fois la pleine lune, lui permettant d'observer jusqu'à 50 000 galaxies en une seule prise ! Pendant sa mission, Euclid effectuera plus de 40 000 pointages du ciel, chacun durant 70 minutes, pour produire des images et des spectres. Avant le début du relevé, des tests ont révélé une anomalie : une faible quantité de lumière solaire indésirable atteignait l'instrument visible d'Euclid (VIS) à certains angles, même lorsque le pare-soleil était tourné vers le Soleil. Les équipes ont alors réajusté les différents champs de vue du télescope, en ajustant tous les angles de rotation afin de minimiser cet effet. Bien que cela limite légèrement l’efficacité du balayage, toutes les zones du ciel nécessaires peuvent encore être atteintes. Plus d’informations : Article de l'ESA Ready set go! actualité site du CNES: cnes | Euclid débute sa grande enquête autour de l’énergie et de la matière noires Découvrez aussi la série "Frémir avec Euclid" du CEA.

Départ de la maquette du miroir de JWST

Démontage de la maquette grandeur nature du miroir du télescope spatial JWST, réalisée par le CEA en 2009 à l'occasion de l'Année mondiale de l'astronomie. Commandée à l'Atelier Alain Pras, cette représentation fidèle reproduit le miroir primaire et secondaire du JWST ainsi que la colonne d'instrument à l'arrière. A l'échelle 1, la maquette reflète les dimensions gigantesques de ce télescope, dont la surface du miroir primaire mesure 25 m². Le JWST (James Webb Space Telescope) a été développé par la NASA, avec la participation de l'Agence spatiale européenne et de l'Agence Spatiale Canadienne. Le CEA a beaucoup participé à la conception de l'instrument, en fournissant notamment l'imageur Mirim. Après avoir résidé pendant plusieurs années au CEA de Saclay, la maquette a été transférée à la Cité de l'Espace à Toulouse. Là-bas, elle bénéficiera d'une mise en valeur avant d'être prochainement exposée pour le plus grand plaisir des visiteurs ! La vidéo est également disponible sur la plateforme Viméo. De?part de la maquette JWST from ExplorNova on Vimeo. Crédits Vidéo : Francis Rhodes / CEA

"Frémir avec Euclid", une série de vidéos palpitantes vous transportant au sein de la mission Euclid

    Au cœur d'Euclid, les instruments VIS et NISP sont porteurs des espoirs de la communauté scientifique internationale. Ensemble, ils aspirent à percer les mystères de la matière noire et de l'énergie noire qui façonnent notre univers. Pour l'Irfu, cette aventure représente bien plus qu'un simple projet scientifique : c'est une véritable quête de connaissances et une exploration de l'inconnu.  Afin de vous faire vivre cette expérience unique, une série de vidéos a été réalisée. Douze chercheurs de l’Irfu vous ouvrent les portes de leur travail au sein de la mission, vous font part de leurs attentes et partagent leurs émotions à quelques jours seulement du lancement. Vous découvrirez leur dévouement, leur engagement et leur curiosité sans limite pour comprendre les secrets de l'Univers.                           La playlist youtube "Frémir avec Euclid"

Reportage le blob : Euclid, un télescope pour sonder l’Univers sombre

  Réalisation : Sébastien Avila Production : Universcience 2023 Matière noire et énergie sombre formeraient la plus grande partie de l’Univers. Pour tenter de comprendre ce qui les compose, l’Agence spatiale européenne a conçu un nouveau satellite : Euclid. Sa mission : photographier et cartographier des millions de galaxies. Le satellite vient d'arriver au site de lancement et sera lancé par une fusée SpaceX Falcon 9 depuis les États-Unis à l’été 2023.

Revenir